InfoReelle
Image default
Afrique Ouest Sécurité vedette

Mali: l’identité des assaillants de la base militaire enfin connue

L’armée malienne a affirmé que l’attaque contre une base militaire juste à l’extérieur de la capitale, Bamako, a été menée par un groupe lié à al-Qaïda.

Elle indique que le groupe Katiba Macina a utilisé deux voitures remplies d’explosifs pour viser le camp de Kati, la principale base militaire de l’armée.

Selon un communiqué, sept assaillants ont été tués et un soldat est mort.

Les habitants de la région ont déclaré avoir entendu des tirs nourris pendant environ une heure et ont vu des hélicoptères tourner au-dessus de la base, qui se trouve à seulement 15 km de Bamako.

Depuis plus d’une décennie, les militants islamistes mènent de fréquentes attaques au Mali – mais il est extrêmement rare que les djihadistes touchent des cibles aussi proches de la capitale.

La violence survient alors que la France retire ses troupes du pays après s’être brouillée avec les chefs militaires maliens.

ARTICLES SIMILAIRES

Macron veut « repenser » les positions militaires françaises en Afrique

Jean François

Paul Kagame demande à la Tanzanie de déployer enseignants swahili au Rwanda

Jean François

Des diplomates africains rencontrent le président déchu du Burkina Faso

Jean François